Arrivée en Chine par le Yunnan

C’est avec émotion que nous traversons la frontiere du Vietnam vers la province du Yunnan dans le sud de la Chine, puisqu’il s’agit du dernier pays que nous allons traverser pendant ce voyage.

L’absurdite d’ecouter des podcasts chinois depuis la Turquie paye ! Nous comprenons la premiere question des policiers: « Qu NaLi ? » (vous allez ou? Bon on aurait pu s’en douter… Mais sitot la reponse donnee, on se fait offrir des fruits: RECOMPENSE !)

Yunnan en chinois signifie… Sud des nuages ! Et ça ne rate pas, les premiers jours sont pluvieux, brumeux et pas si chauds que ça! Cela ne nous empeche pas de profiter des paysages verdoyants et des cultures en terrasse (du riz, mais egalement du choux, des carottes… qui alimenteront les marches locaux).

Cultures en terrasse

Cultures en terrasse

Le Yunnan, une région agricole

Le Yunnan, une région agricole

Comme la tente est desormais tout sauf impermeable, nous trouvons regulierement refuge dans de superbes hotels gratuits mi-construits, mi-abandonnés, mi-écroulés ou les trois a la fois suivant les cas, histoire de secher nos os. On benit chaque jour la bache donnee par Marco de Venise….

parispekin-chine-yunnan003-resized-960

5 étoiles

Apres avoir traversé de tres nombreuses villes, petites et moyennes mais suffisamment peuplées pour etre dans un état déplorable (le centre-ville sert de poubelle, la riviere de décharge et la route principale se compose d’un mélange de boue et de déchets), nous arrivons a Kunming, la capitale du Yunnan. C’est une agreable surprise: la ville est propre, tres bien pensée pour que les deux-roues (principalement des motos electriques) cohabitent pacifiquement avec les voitures. Etrange sensation de glisse dans le silence, malgre tant d’usagers, on s’y fait vite! Nous sommes gentillement accueillis par Hui Li, qui tient le Pegasus Cycling Club, un tres bon magasin de vélo dans le centre de Kunming (il fait également de la location de vélos de touring).

Un de nos grands plaisirs dans le Yunnan est de faire un tour dans les marchés. Ils sont généralement bondés (de piétons, mais aussi de motos et meme de voitures essayant deseperement de se frayer un chemin a grands coups de klaxon au lieu de faire le tour), mais c’est un veritable plaisir de s’y promener en observant les étals colorés, les gens, et en profitant des odeurs et des saveurs inconnues.

 

Nous poursuivons notre route vers le Nord-Ouest. Un des avantages en Chine, c’est que sur les gros axes, il y a généralement une nouvelle route (l’autoroute) et une ancienne route, souvent en moins bon état, plus poussiéreuse et plus longue car les ponts et tunnels sont remplacés par des détours et des lacets, mais avec peu de traffic. Dans la vallée autour de Dali les maisons ont ete magnifiquement preservees, et le centre-ville, pave et quasi-pieton, est un plaisir pour les amateurs de vieilles pierres.

Nous concluons le Yunnan par une belle randonnée dans les Gorges du Tigre Bondissant, situées au Nord-Ouest de la région. Entourée par des sommets de plus de 5000 m de chaque coté, la riviere coule a une altitude de 2000m dans des gorges bien verticales.

Les gorges du Tigre bondissant, Yunnan

Randonnée vers les gorges du Tigre bondissant, Yunnan

Apres cette randonnée nous entamons la longue montée en direction du plateau tibétain, situé a plus de 4000 m au dessus du niveau de la mer.

 

  • Super photo!

  • Christine

    La nuit dans un magasin de cycles … Vous ne nous l’aviez pas encore faite, celle-là ! Pourquoi préciser que votre hôte loue des vélos ? Tes parents prévoient-ils une escapade, Alex ? Encore de magnifiques photos ! Bises et bonne route !